Publication d’emplois

Un éléphant tué par inadvertance par un troupeau au zoo de Zurich

Une enquête sur la mort d’un éléphanteau mâle a conclu qu’il avait été accidentellement tué par le troupeau.

Le 19 août 2020, une vache éléphant nommée Omysha a donné naissance à son premier petit. Il a ensuite été tué à coups de pied par le troupeau, ce qui a déclenché une enquête interne. Maintenant, les autorités du zoo affirment que la réaction des membres du troupeau dans les premières minutes après la naissance était normale. Le troupeau a encouragé le nouveau-né à se lever en utilisant sa tête, son tronc et ses pieds. Cependant, les efforts de plus en plus violents pour aider le veau – en raison d’un manque de réponse du nouveau-né – à se lever ont finalement conduit à la mort de l’animal.

« Les experts conviennent que le comportement des membres du troupeau après la naissance ne peut pas être qualifié d’agressif dans ce cas », a déclaré le zoo dans un communiqué publié lundi.

Une évaluation des enregistrements vidéo, avec l’aide de zoologistes externes et d’experts sur les éléphants du programme européen des espèces menacées d’extinction (EEP), a conclu que le veau bougeait à peine après la naissance. Une des raisons pourrait être qu’il a été affaibli à la suite d’un accouchement plus long que la normale. Aucune anomalie congénitale n’a été décelée lors de l’autopsie.

Le zoo insiste sur le fait qu’il poursuivra sa pratique de faciliter les naissances dans un environnement social naturel pour tous ses animaux, y compris les éléphants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *